DÉFINITIONS

  
 
 
  

Le Dictionnaire : 
 

Il s'agit d'une réflexion qui approfondit longuement un sujet, d'une pensée profonde, attentive, portant sur un sujet particulier. Donc la méditation demande de la concentration, celle-ci doit se faire dans un lieu calme et cette attention doit se porter sur un sujet religieux et plus précisément sur un mystère chrétien.  
  

l'Église Catholique :  

La méditation est surtout une recherche. L'esprit cherche à comprendre le pourquoi et le comment de la vie chrétienne, afin d'adhérer et de répondre à ce que le Seigneur demande. Il y faut une attention difficile à discipliner, on s'aide d'un livre, et les chrétiens n'en manquent pas : les saintes Écritures, l'Évangile singulièrement, les saintes icônes, les textes liturgiques du jour ou du temps, le grand livre de la création et celui de l'histoire, la page de « l'Aujourd'hui » de Dieu.  
Méditer ce qu'on lit conduit à se l'approprier en le confrontant avec soi même. Ici, un autre livre est ouvert : celui de la vie. On passe des pensées à la réalité. A la mesure de l'humilité et de la foi, on y découvre les mouvements qui agitent le coeur et on peut les discerner. Il s'agit de faire la vérité pour venir à la Lumière : « Seigneur, que veux-tu que je fasse ? »  

Les méthodes de méditation sont aussi diverses que les maîtres spirituels. Un chrétien se doit de vouloir méditer régulièrement, sinon il ressemble aux trois premiers terrains de la parabole du semeur. Mais une méthode n'est qu'un guide ; l'important est davancer, avec l'Esprit Saint, sur l'unique chemin de la prière : le Christ Jésus.  

La méditation met en oeuvre la pensée, l'imagination, l'émotion et le désir. Cette mobilisation est nécessaire pour approfondir les convictions de foi, susciter la conversion du coeur et fortifier la volonté de suivre le Christ. la prière chrétienne s'applique de préférence à méditer « les mystères du Christ », comme la lectio divina (lecture biblique, où le texte est reçu comme un message personnel, et non pris comme un objet d'étude ) ou le Rosaire. La prière Chrétienne doit tendre plus loin : à la connaissance d'amour du Seigneur Jésus, à l'union avec Lui.