C'était l'époque de Dioclétien. Elle était la fille d'un prêtre païen mais elle-même convertie. Chassez de chez elle, elle vivait comme bergère auprès de sa nourrice. Remarquée par le préfet romain Olybrius, il voulut l'épouser. Elle affirma sa foi et refusa. Fou de rage, il la fit torturer puis décapiter en 307.

Son culte fut très populaire à l'époque des croisades et le demeure en Orient. Un grand nombre de reines, de Saintes...et de simple chrétiennes ont porté et portent ce beau nom (il signifie « perle », en grec).

Il suffit de nous rappeler qu'elle fut l'une des voix de notre Sainte Jeanne d'Arc qui lui parlèrent, dès sa treizième années, fixèrent sa mission, et l'accompagnèrent jusqu'au bûcher.

Sainte Marguerite est la patronne des maçons et des femmes enceintes.