Primitivement, le culte des anges gardiens n'étaient pas disjoint de celui de saint Michel. Mais, déjà au XVe siècle, l'Espagne célébrait une fête des anges gardiens du pays.
Un siècle plus tard (1518), on rencontre à Rodez (Préfecture de l'Aveyron - 12 - France), une fête des anges gardiens particuliers. Supprimée par saint Pie V (1566 - 1572), elle fut rétablie en 1608 et étendue à toute l'Église en 1670 par Clément X (1670 - 1676).
Une pensée encourageante et consolante se trouve dans cette célébration. Chacun de nous est gardé par un esprit céleste qui veille sur nous, nous aide et nous soutient aux heures difficiles.