Après s'être enfui de Jérusalem, saint Pierre établit son siège à Antioche, où les disciples portaient le nom de « chrétiens ». Plus tard saint Pierre fixa le siège à Rome. A cette date du 22 février, les anciens Romains honoraient la mémoire de leurs défunts et venaient manger sur leurs tombes autour de leur  « cathedra » (chaire réservée au défunts, comme pour signifier sa présence au repas). Dès le IVe siècle, les chrétiens vénérèrent une « chaire » bien plus spirituelle : celle de Pierre sur l'Église de Rome.